News du doc

Les CHU et les spécialités qui séduisent le plus les internes à l’issue des Épreuves Classantes Nationales

What’s Up Doc, le magazine de presse médicale digital a publié en février dernier, le classement annuel des Centres Hospitaliers Universitaires et des spécialités choisis par les internes à l’issue de les Épreuves Classantes Nationales.

Notre classement analyse les choix de CHU et de spécialités formulés par les nouveaux internes en fonction de leur rang de classement. Cette analyse exclut les internes du Service de santé des Armées (SSA) et les internes sous contrat d’engagement de service public (CESP) qui choisissent parmi des postes dédiés. 

Pour tous les autres, ces résultats permettent de classer les CHU et les spécialités selon le rang de classement moyen des futurs médecins qui les ont choisis. Nous observons aussi les médianes et quartiles pour disposer de la dispersion des nouveaux internes dans ces choix. 

Source : https://www.whatsupdoc-lemag.fr/gros-dossier/classement-des-chu

Sur vingt-huit Centres Hospitaliers Universitaires : les Hospices Civiles de Lyon obtiennent la première place et sur quarante-quatre spécialités, c’est l’ophtalmologie qui se positionne en tête.

Les raisons qui pourraient expliquer les fluctuations de ce classement sont : les avancées technologiques, les progrès de la recherche et la mise en place de nouveaux traitements qui attirent et séduisent de plus en plus d’internes.

Classement des CHU

 

Cette année, les Hospices Civiles de Lyon devance le CHU de Nantes jusqu’alors premier au classement 2017/2018. La troisième position du classement est occupée par le CHU de bordeaux qui conserve sa place.

Si le CHU de Dijon (16e) gagne neuf places dans le classement, le CHU de Saint-Etienne (27e) en perd cinq.

Le CHU qui se retrouve en dernière position tout comme l’an passé est celui de Dijon (28e).

Classement des spécialités

 

Cette année, le haut du classement est occupé par l’ophtalmologie qui se place devant la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, première spécialité au classement 2017/2018. La dermatologie et vénéréologie remonte de deux places pour s’installer sur la dernière marche du podium.

L’urologie (12e) et l’hématologie (16e) font un bond de six places dans le classement tandis que la chirurgie maxillo-faciale, en gagnant cinq places, se situe en 8e position.

L’anatomie et cytologie pathologique (31e) perd dix places et la Neurochirurgie (19e) et la Médecine intensive – réanimation (21e) descendent de neuf places.

Enfin, le bas du classement est occupé par la Santé publique (42e) qui perd une place tandis que la Biologie médicale (43e) et la Médecine et Santé au travail (44e) conservent leurs positions.

Un changement de tendance à l’aune de la réforme des études de médecine ?

 

La réforme des études de médecine, avec la disparition des épreuves de sélection telles qu’actuellement connues, aura peut-être un impact sur ces deux classements considérant la pluridisciplinarité des parcours, le choix d’options selon l’orientation, la multiplication d’expérience sur le terrain, etc…

Par ailleurs le nombre de place dans les filières sera défini par les écoles mêmes, en fonction des besoins en professionnels de santé au niveau local.

 


Sources
https://www.whatsupdoc-lemag.fr/gros-dossier/classement-des-chu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s